Aller au contenu principal

Le CCAS

Dernière mise à jour :

Historique

C'est suite à la révolution française et sous l'influence des philosophes du XVIIIe siècle, que les Bureaux de Bienfaisance ont vu le jour le 27 novembre 1796.
Puis, sous la IIIème République, le 15 juillet 1893, l'aide médicale gratuite est dispensée par les Bureaux d'Assistance qui viennent compléter les Bureaux de Bienfaisance.

Le 29 novembre 1953, l’IVème République réforme l’assistance de façon générale et crée les Bureaux d’ Aide Sociale qui regroupent les missions des bureaux de bienfaisance et d'assistance.

Enfin, après la décentralisation, le 6 janvier 1986 voit la réorganisation des bureaux d'aide sociale et la création des Centres Communaux d'Action Sociale : les CCAS.

Rapport d'Orientations Budgétaires 2017

Télécharger le Rapport d'Orientations Budgétaires 2017 (format pdf) voté au Conseil d'Administration du CCAS le 7 mars 2017.

Présentation du Centre Communal d'Action Sociale

Définition :
C'est un Établissement Public Communal administré par un Conseil d'Administration dont le Maire est de droit le Président,
Il anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées (L'Art L123-5 du code de l'action sociale et des familles),
Il garantit à toute personne qui le sollicite, une absolue confidentialité. A ce titre, il applique l'obligation du secret professionnel applicable aux intervenants salariés et bénévoles du CCAS (l'Art 135 du code de l'action sociale et des familles).

Le conseil d'administration

Le Conseil d'Administration comprend en nombre égal des membres élus en son sein à la répartition proportionnelle par le Conseil Municipal et des membres nommés par le Maire parmi des personnes PARTICIPANT  à des actions de prévention, d'animation ou de développement social dans la commune.
Le nombre d'administrateurs est fixé par le Conseil Municipal.

Les objectifs

Objectifs Fondamentaux :
Le Centre Communal d'Action Sociale dispose d'une grande autonomie dans la définition de sa politique mais néanmoins il doit respecter 3 principes :
•  interventions dans le domaine de l'action sociale,
•  aide réservée aux habitants de la commune,
• les aides même facultatives doivent être attribuées de manière indifférenciée. L'aide doit bénéficier à toute personne se trouvant dans une situation comparable.

Objectifs généraux :
•  accueillir, informer et orienter toute personne ayant une demande sociale,
•  permettre l'accès aux soins à toute personne en difficulté, même en urgence,
•  aider financièrement les personnes en difficulté,
•  favoriser l'insertion sociale et professionnelle,
•  analyser la demande et faire évoluer les réponses,
•  créer des réseaux avec les institutions et les associations,
•  organiser des animations pour les personnes âgées.

Objectifs opérationnels :
•  gérer l'instruction des demandes d'aide sociale légale et l'attribution d'aides facultatives conformément au règlement adopté par le Conseil d'administration.
•  mettre en œuvre des mesures d'aide et d'accompagnement aux personnes et familles en difficulté en utilisant les différents dispositifs sociaux existants et en partenariat avec les institutions et organismes caritatifs locaux (domiciliation; prévention des impayés de loyer; prévention des expulsions; suivi budgétaire...).
• procéder, sous forme d'analyse partagée, à l'identification des besoins sociaux et à la mise en place d'un observatoire social local dans une dynamique d'échange et de partage, afin d'impulser réactivité et adaptabilité de la réponse sociale sur la commune.
Proposer un accompagnement méthodologique (conduite de projet ; tableaux de bord) à l'ensemble des services du CCAS.

Les actions du CCAS

Les aides légales

Qu'est-ce que l'aide légale ?
L'Article 123-5 du Code de l'action sociale et des familles précise l'obligation faite aux CCAS de participer à l'instruction des demandes d'aide sociale en respect des dispositions réglementaires définies par le législateur.

Les aides légales traitées au CCAS :
• dossier de placement
• personne âgée en maison de retraite
• personne handicapée dans une structure d'accueil
• accueil de jour pour les personnes handicapées
• dossier de demande de prise en charge d'un accueil familial
• renouvellement des dossiers d'allocation compensatrice
• dossier SASPA (Service de l'Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (anciennement Fonds National de Solidarité)
•  dossier d'obligation alimentaire
•  dossier de prestation de compensation du handicap (MDPH)
•  dossier de la médaille de la famille
•  demande RSA
•  dossier de Fonds de Solidarité Logement (FSL)
•  gestion des boîtes postales et attestations de domiciliation
•  aide à domicile :
     plan d'Action Personnalisée (PAP)
     aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH)
     allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Les aides facultatives

Qu'est-ce que l'aide facultative ?
Le CCAS est habilité à délivrer des secours en espèce ou en nature aux personnes dont la situation sociale et financière est jugée précaire.

Les aides facultatives traitées au CCAS :
•  chèque d'accompagnement personnalisé "hygiène et alimentation"
•  chèque d'accompagnement personnalisé "énergie"
•  suivi budgétaire
•  dossier de surendettement
•  dossier Office National des Anciens Combattants
•  demandes d'aides financières diverses (funérailles pour les indigents, départs en colonie spécialisée, "carte or "...)
•  départ en vacances BSV (Bourse Solidarité Vacances)
•  travail partenarial :
    - Restos du Coeur, Secours Populaire, Secours Catholique et Croix Rouge (partenaires relais)
    - le Conseil Général, l'UTPAS, CARSAT...

Actions diverses

•    enquêtes sociales demandées par la Sous-préfecture en cas de dette de loyer
•    encadrement socio professionnel du chantier école ANRU
•    accompagnement social des allocataires du RSA
•    Aide à la population : concerne tous les dossiers administratifs (retraite déclaration trimestrielle, courriers divers...)
•    tutorat pour les divers stagiaires

Plus d'informations

CCAS
Rue Faidherbe
59167 LALLAING
Tél : 03.27.99.76.02.

Courriel: ccas@lallaing.fr
Contacter l'adjointe à l'action sociale et l'insertion professionnelle : f.maes@lallaing.fr 

Horaires d'ouvertures au public :
du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.